Itinéraire technique de production de la patate douce

0
  • Les variétés locales : cycle long (plus de 4 mois), peu productives mais se conservent mieux. Ipok, Saafare, Dagouam

    Les variétés améliorées : cycle plus court (autour de 90 jours), productives, la plupart présentent une chair jaune á orange et sont nutritives : Jewel, Excel, Beauregard, Tainung, Caromex, Resisto, TIB 440060.

  • Culture possible sur des types variés de sols mais les meilleurs sont les sols argilo-sableux à sablo-limoneux bien drainés et modérément profonds.
    La préparation du sol s’effectue par un labour profond suivi d’un billonnage. Hauteur de billons : 50-60 cm.
  • La plantation s’effectue par bouturage de tiges. Les écartements recommandés sont de :

    Entre billons : 80 à 100 cm.

    Entre plants sur le billon : 30 à 50 cm

    Taille des boutures : environ 25 à 30 cm de long soit de 2 à 3 nœuds. Densité de la plantation : 20000 à 25000 plants/ha

    La plantation en buttes aussi utilisée réduit la densité et donc la production. Pour garder la bonne densité, planter trois boutures tout au tour de la butte.

  • Au moins 3 mois avant la plantation en pépinière sous arrosage ou irrigation.
  • Fumure minérale : besoins en engrais faibles et dépendent de la variété. 100 kg/ha de NPK 12-10-20 à appliquer en localisé sur les billons sont recommandés 1 mois après plantation au cours de sarclage.

    Fumure de fond : paille, débris végétaux facilement décomposables, ou compost à incorporer pendant la préparation du sol (10-20t/ha, si possible). Le fumier mal décomposé peut être source de maladies.

    Désherbage : nécessaire 3 á 4 semaines après plantation au cours duquel la taille des billons est réajustée.

    Besoin en eau : Au moins 600 mm par cycle en pluvieux ou sous irrigation avec une quantité élevée aux premiers stades d’installation de la plante.

  • Le charanÇon de la patate douce
    Récolter dès jaunissement des feuilles, suivi d’un fanage.
    Eviter de blesser les tubercules à la récolte. Les tubercules de petits calibres peuvent être enfouis pour la production de boutures de la campagne suivante.
    une période de ressuyage de deux à trois jours à l’air ambiant est nécessaire avant stockage.
  • En fosse aménagée : trous recouverts d’une couche de paille, y déposer les tubercules puis fermer avec de la terre et laisser un petit tunnel vertical d’aération. Durée de conservation : 2 à 3 mois.
    Dans la sciure de bois humide si disponible.
  • En farine, couscous, croquettes

En téléchargement
ITINÉRAIRE TECHNIQUE DE PRODUCTION DE LA PATATE DOUCE

 

Partager.

A propos de l'auteur