Itineraire technique de production du papayer

0
  • Nom scientifique: Carica papaya L
    Variétés renommées: Solo
    Zone climatique : 800 à 2000 mm/ an
    Cycle : production au bout de 10 à 12 mois après plantation
  • – type de sol : sol profond, sablo – limoneux et bien drainé
    – pH : 5,5 – 6,5
    – site : choisir un site accessible pour l’évacuation des productions
  • – Remplir les pots en polyéthylène avec un mélange composé de 50% de terreau, 25% de sable et 25% de terre de jardin
    – Semer des graines sélectionnées ou extraites de fruits bien mûrs et séchées à l’air libre (125g pour 1ha de plantation)
    – Semer 2 graines par pot, ne pas enfouir à plus d’un cm
    – Arroser avec beaucoup de précautions
    – Transplanter au champ quand les plants ont atteint 20 cm de hauteur
  • – défrichement : couper tous les arbres et arbustes, puis nettoyer le terrain
    – labour : si possible
    – piquetage : écartements conseillés (2m x 2m) soit 2500 pieds/ha.
    – trouaison : creuser des trous de 50 à 60cm de diamètre et de profondeur
    – rebouchage : reboucher les trous en apportant la fumure de fond
  • – période de plantation :
    verger non irrigué : juin- juillet, dès l’installation des pluies verger irrigué : à tout moment
    – planter deux ou trois plants par trou afin de pouvoir démarier et conserver le maximum de plants femelles dans la plantation
  • – désherbage : désherber en hivernage et faire des pare-feux en saison sèche
    – Irrigation : Apporter 20 litres d’eau tous les 2 jours à chaque plant.
    – Sexualité : ne laisser que 10 à 15%
    de pieds mâles bien repartis dans la plantation.
  • PRODUCTION CONVENTIONNELLE :
    – fumure de fond :
    fumier ou compost : 25 à 30kg/trou
    NPK : 625 kg/ha soit 250 g/trou
    – fumure d’entretien Urée : 300g/pied Potasse : 200g/pied
    – Fractionnement

    La fumure annuelle est apportée
    4 fois : ¼ en janvier, ¼ en avril,
    ¼ en juillet, ¼ en octobre

    PRODUCTION BIOLOGIQUE :
    Utiliser uniquement le compost ou le fumier bien décomposés en fumure de fond et en fumure d’entretien

  • PRODUCTION CONVENTIONNELLE :
    – acariens
    organes attaqués : feuilles et fruits
    lutte: traitement au Decis au moins deux semaines avant la récolte
    – nématodes
    organes attaqués : racines
    Lutte : traitement à l’aide d’un nématicide tel que le némacur

    –termites
    organes attaqués : racines
    Lutte : traitement au Furadan5G ou au Dursban

    – Pourriture des racines et du collet, due à phytophtora et pythium
    organes attaqués : pourritures des racines et du collet
    lutte : traiter à l’aide d’un fongicide à base de cuivre, tels que le Manèbe et l’Aliette.

    PRODUCTION BIOLOGIQUE
    – privilégier les mesures préventives de lutte par les bonnes pratiques culturales
    – traiter contre les ravageurs et maladies avec des produits autorisés dans la production biologique.

  • – période : récolter au fur et à mesure lorsque les fruits commencent à jaunir
    – utiliser des caisses de récolte
    – rendement obtenu: chaque pied produit 35 à 40kg de fruits
  • – Entreposer les fruits, après cueillette, à une température supérieure à 20°C pendant 3 à 5 jours..
    – Eviter la moindre blessure des fruits et le dépôt de latex sur l’épiderme.
  • Renouveler la plantation tous les quatre ou cinq ans en raison de la hauteur des plants et la baisse de la production.
Partager.

A propos de l'auteur