Rotation des cultures

0
  • Cette bonne pratique implique la culture de spéculations dont la profondeur d’enracinement efficace est différente dans un système de rotation bien défini sur le même terrain
    Le type de spéculation cultivée dans le domaine continue de changer au fil des saisons et des années, car cela repose sur le principe selon lequel les besoins en éléments nutritifs et en humidité du sol varient selon les spéculations
    Dans une zone de saison bimodale, le maïs pourrait être cultivé dans la grande saison et après la récolte, le soja sera cultivé au cours de la petite saison. Cependant, dans la zone sèche avec une seule saison, l’on pourrait semer du maïs au cours de la première année et ensuite semer du soja ou du niébé au cours de la deuxième année. Le champ peut aussi être divisé en deux parties alternées après chaque saison
  • Améliorer les caractéristiques physico-chimiques du sol en vue de favoriser l’infiltration de l’eau
    Réduire le ruissellement, l’érosion et le compactage du sol
    Restaurer la fertilité des sols à travers des apports en matière organique
    Lutter contre l’infestation au Striga
  • Producteurs individuels ou organisations de producteurs (agriculteurs y compris des hommes et des femmes)
  • Améliore l’infiltration de l’eau dans le sol
    Protège les sols superficiels et améliore le désencroûtement du sol
    Améliore la fertilité des sols et réduit la pression sur les sols
    Augmente la matière organique dans le sol
  • Utiliser des cultures avec différentes profondeurs d’enracinement
    Équilibrer les cultures ayant des besoins en nutriments élevés et celles fixant l’azote
    Utiliser des cultures avec différentes sensibilités aux organismes nuisibles et aux maladies
  • Amélioration de la structure et de la fertilité du sol
    Lutte contre les parasites et les maladies en rompant leur cycle de vie et en les empêchant de se multiplier
    Alimentation plus variée et davantage de types de produits à commercialiser
    La plantation de différentes cultures à différents moments réduit le risque de perte totale des
    cultures, de parasites et de maladies, ainsi que les faibles prix du marché
    La rotation de plusieurs cultures garantit la sécurité alimentaire du fermier
  • Précipitations irrégulières et inadéquates
    Pénurie d’eau
    Coût élevé surtout dans le système bimodal où la culture se fait plus d’une fois

Rotation des cultures

Partager.

A propos de l'auteur